Publié le 29-11-2013 | c. p.

L’Atelier de l’Avenir et le Centre d’économie sociale de l’ULg remportent le Prix Zénobe 2013

Mis en place dans le cadre du programme Creative Wallonia, après deux éditions consacrées respectivement à l’innovation technologique (2011) et à l’innovation non technologique (2012), le Prix Zénobe boucle en 2013 la trilogie avec l’innovation sociale. Sur les 41 candidatures recevables, le jury a sélectionné six nominés parmi lesquels les deux grands gagnants (une entreprise et une unité de recherche) remportent chacun 15.000 €.

L’Atelier de l’Avenir scrl (Grâce-Hollogne) décroche la palme dans la catégorie « entreprises ». L’ETA  a   été  saluée pour son projet  de construction industrielle de maisons évolutives, durables et économiques. Les deux autres nominés sont l’asbl Le Trusquin (Marche-en-Famenne) et La Coopérative ardente scrl (Liège).

zenobe 2013

Côté « unités de recherche », le Centre d’Economie sociale de l’ULg remporte la première place pour son Académie des entrepreneurs sociaux. Les deux autres nominés sont le Service de Radiothérapie de l’ULg et le Service Energie et Bâtiments de CENAERO.

zenobe 2013

Outre la thématique de l’innovation sociale elle-même, le concours Zénobe présentait lui-même cette année deux nouveautés : l’ouverture aux asbl et aux indépendants en personne physique, ainsi qu’un vote des internautes qui a permis aux 41 candidats de faire provision de visibilité.

L’innovation sociale, c’est :

QUOI ? De nouveaux produits ou services (p. ex. commerce équitable), de nouveaux types d’organisation ou de nouveaux modèles inter-organisationnels (p. ex. partenariats entre des entreprises et la société civile);

POUR QUI ? Ceux-ci répondent à des besoins sociaux auxquels le marché adresse une réponse insuffisante. Leur satisfaction génère des externalités positives auprès d’individus, de groupes ou de l’ensemble de la société ;

COMMENT ? L’impact de l’innovation sociale se mesure, non pas exclusivement au moyen d’indicateurs traditionnels (part de marché, retour sur investissement…), mais aussi en terme d’externalités positives générées (p. ex.: implication et participation des parties prenantes au développement d’un produit ou service): contribution au bien-être collectif et au progrès, durabilité, éthique et gouvernance.

Parmi les critères retenus pour juger de la pertinence des innovations proposées et de leur adéquation aux enjeux sociétaux figurent : le fait de couvrir un besoin social encore mal satisfait ; la génération d’autres effets positifs ; l’orientation vers l’expérimentation et la prise de risque ; l’implication des acteurs et les collaborations entre ceux-ci.

Six nominés, trois entreprises et trois unités de recherche, ont rejoint le podium lors de la cérémonie de remise des Prix Zénobe 2013 organisée ce 28 novembre à Namur au magasin « Madame Ravik » de la Ressourcerie namuroise, elle-même Entreprise de Formation par le Travail et porte-drapeau du concept. La cérémonie était rehaussée de la présence des Ministres wallons de l’Economie et de la Recherche.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑