Publié le 17-12-2013 | c. p.

Cardio3 BioSciences obtient 4 millions € supplémentaires auprès de la Région Wallonne

La société de biotechnologie Cardio3 BioSciences, leader dans le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices pour le traitement des maladies cardiaques, annonce aujourd’hui avoir obtenu 4 millions d’euros supplémentaires de financement non-dilutif de la Région Wallonne via la conclusion d’une nouvelle avance récupérable pour un montant de 2,5 millions d’euros et d’une revue du plan de remboursement des avances existantes générant une économie nette de 1,5 million d’euros sur la période 2013 -2015.

La nouvelle avance récupérable d’un montant de 2,5 millions d’euros a pour objet le financement, à hauteur de 50%, des dépenses générées lors des procédures menant à la commercialisation de C-Cathez ® aux USA.

C-Cathez® est un cathéter d’injection intra myocardique, propriété de Cardio3. Il est conçu pour maximiser la rétention d’agents thérapeutiques dans le coeur, tel que C-Cure®. Ce cathéter de nouvelle génération a fait récemment l’objet d’une publication dans la revue scientifique Circulation Cardiovascular Interventions1 qui conclut à une amélioration de la rétention de cellules souches dans le myocarde, grâce à son aiguille courbe multi-perforée.

Cardio3 BioSciences a également obtenu de la Région le regroupement des cinq avances récupérables liées à C-Cure® obtenues depuis 2007. Ce regroupement des avances a permis la définition d’un nouveau plan de remboursement de ces avances, résultant en une diminution nette de 1,5 million d’euros des besoins de trésorerie de l’entreprise sur les années 2013 à 2015.

Docteur Christian Homsy, PDG de Cardio3 BioSciences commente : « Nous sommes très heureux de bénéficier du soutien renouvelé de la Région Wallonne. Ce nouveau financement va permettre de financer partiellement des étapes clés qui nous rapprocheront de la commercialisation de C-Cure® et de C-Cathez® aux Etats-Unis. La Région Wallonne a toujours joué un rôle clé depuis la création de Cardio3 BioSciences. C’est en grande partie grâce à elle que C-Cure®, notre traitement révolutionnaire de l’insuffisance cardiaque, a pu franchir avec succès l’étape de développement clinique de phase II préalable à la phase III en cours actuellement. »

Monsieur Jean-Marc Nollet, Vice Président des Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de la Recherche commente : « Il est primordial pour la Wallonie de soutenir le savoir-faire et le développement économique des entreprises de la Région. Ce financement accordé à Cardio3 BioSciences est en ce sens essentiel. Et ce d’autant que son expertise fait de Cardio3 BioSciences le leader mondial dans son domaine. Avec ce financement, la Wallonie contribue au développement et au maintien du leadership de la Région Wallonne dans le domaine des thérapies cellulaires. Car en soutenant cette activité de pointe, c’est le redéploiement wallon que soutient la Région, assurée de la compétence et de la reconnaissance internationale du savoir-faire de ses travailleurs.»


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑