Publié le 12-05-2014 | c. p.

Ce dimanche, 72.000 personnes ont visité 140 chantiers

La construction a encore de l’avenir, comme l’illustre le succès de la 8ème édition de la Journée Chantiers Ouverts qui a eu lieu ce dimanche à l’initiative de la Confédération de la Construction. 

Malgré le temps pluvieux et venteux, cette édition a attiré quelque 72.000 visiteurs de tous âges, soit à peine moins que l’an dernier. Candidats à la construction ou à la rénovation, férus de nouvelles techniques ou simples curieux, les visiteurs ont arpenté des chantiers très variés : voiries, ouvrages d’art, génie civil, maisons passives, éléments de patrimoine, écoles, piscines,…

Cette édition 2014 a mis en valeur les métiers, les techniques innovantes et l’ingéniosité et la créativité des entreprises de construction. Le public a ainsi eu le privilège d’aller à la rencontre des dernières tendances de la construction, comme par exemple les bâtiments chauffés grâce à la géothermie, l’isolation, la restauration de bâtis anciens ou encore la recherche de solutions de construction économes en énergie utilisant par exemple du bois. La passion du métier et l’innovation ont constitué autant de fils rouges pour les visiteurs dans les différents endroits de Belgique.

Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction, se réjouit de cette journée. « Nous pouvons être fiers des entreprises de notre secteur. Les autorités et les maîtres d’ouvrage demandent toujours davantage de solutions plus économes en énergie. Grâce à notre engagement et aux investissements dans les techniques et les produits de construction innovants, nous sommes – plus que jamais – en mesure de répondre à ces exigences et à ces aspirations. »

La construction a incontestablement un avenir, même en ces temps économiquement moins roses. Le secteur recrute encore jusqu’à 20.000 personnes par an, avec des employeurs et des métiers tournés vers le futur.

Parmi les sites les plus courus en Wallonie ce dimanche, épinglons:

Province de Liège

    l’aménagement des quais de la Meuse à Liège

          la villa avec implantation bioclimatique à Amay

          l’école de Nivezé

          la maison Villers à Malmedy

 

Province de Namur

          l’Académie des Beaux-Arts à Namur

 

Province de Hainaut

          le Manège de Sury à Mons

          le Pont d’Harchies

 

Province de Luxembourg 

          la piscine de Virton  

          les démonstrations et rénovation de la maison ardennaise à Gouvy


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑