Publié le 13-05-2014 | c. p.

Creashop Liège : le centre ville se redynamise

Confrontée, comme de nombreuses autres villes à la problématique des cellules commerciales vides, la Ville de Liège a lancé, fin 2013, l’opération Créashop. Au  travers de l’octroi de primes aux nouveaux commerçants, cette initiative vise à :

  • accroître l’attractivité et dynamiser des zones commerciales spécifiques en y encourageant la qualité des commerces et la mixité de l’offre commerciale
  • diminuer le nombre de cellules commerciales vides
  • augmenter les services apportés à la population de ces zones
  • diminuer à terme le nombre de travailleurs inoccupés à Liège en agissant sur l’auto-création d’emplois

Premier bilan

Après plusieurs mois d’activité, le programme Creashop livre ses premiers résultats.  Après 5 mois de vie, la demande de primes rencontre un beau succès puisque plus de 50 candidats-commerçants s’y sont d’ores et déjà intéressés. Le premier jury de sélection, réuni en avril 2014,a décidé d’octroyer une prime de 6000€ à 3 concepts commerciaux de qualité :

–       Le bar basque, bodega basque située rue Surlet,

–       « Traiteur Maxime », rue des Guillemins

–       Le petit magasin de la brasserie Curtius, boutique de produits du terroir en Hors-Château.

Des jurys de sélection auront ainsi lieu tous les 3 mois et l’objectif avoué de Créashop est de soutenir l’implantation de 30 commerces de qualité sur la période des 3 prochaines années.

Un observatoire du marché de bureaux

Dans le même esprit d’information et d’orientation, la SPI a été chargée par le Ministre de l’Economie de réaliser une étude sur le marché de bureaux à Liège. Sur base de cette analyse, plusieurs constats ont été faits, ainsi qu’une série de recommandations. Il ressort notamment qu’il y a actuellement un manque de bureaux à Liège, que le marché ne peut rencontrer (de l’ordre de 40 000m²).

Des projets immobiliers publics et privés seront à même de couvrir les besoins à courte ou moyenne échéance, mais l’étude a également mis en avant le besoin d’orientation et de conseil tant des pouvoirs publics pour permettre un développement harmonieux du territoire à un niveau supra-communal, que des candidats à l’occupation de bureaux et des investisseurs. Pour ces derniers, un accompagnement administratif, ainsi qu’une présentation attractive de l’offre serait un plus indéniable pour renforcer l’attractivité du territoire.

La première étape est donc de mettre en place un observatoire du marché de bureaux sur l’agglomération de Liège et couvée au sein de la SPI. Cet observatoire vise à apporter une aide à la décision aux pouvoirs publics et à proposer au secteur privé la vision la plus complète possible du marché, que ce soit au niveau du parc existant ou des projets à venir. Il sera couplé aux services de la Ville de Liège pour l’accueil et l’orientation des investisseurs, ainsi que pour leur faciliter la tâche pour toutes les matières administratives.

L’objectif de ce nouvel outil est d’offrir un service performant de type « guichet unique » aux investisseurs et PME désireuses d’installer leurs bureaux à Liège, dans la lignée de la démarche mise en place pour le secteur des commerces.

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑