Namur

Publié le 09-10-2014 | c. p.

L’Atelier double son chiffre d’affaires en 10 ans et s’offre de nouveaux locaux

Ce vendredi 10 octobre prochain, l’Entreprise de Travail Adapté L’Atelier inaugure officiellement sa nouvelle implantation au sein du zoning industriel de Nannine.

Créé il y a 50 ans, L’Atelier emploie aujourd’hui quelques 300 salariés dans quatre métiers : le conditionnement de produits de consommation, le montage d’équipements électromécaniques, l’entretien de parcs et jardins et le nettoyage des sols et vitrages de locaux publics et privés. Ce qui était au départ un «atelier protégé » est devenu aujourd’hui une entreprise industrielle à part entière, sans pour autant déroger à sa mission de base : l’intégration des personnes handicapées par le travail.

Une réponse à l’évolution du marché
« C’est le développement continu de nos activités, lié à nos efforts de diversification, qui nous ont incité à acquérir ces nouveaux bâtiments industriels », explique Maxime Goffinet, Directeur Général de l’entreprise. « Au cours de ces dix dernières années, nos effectifs ont augmenté de 40% et notre chiffre d’affaires a doublé, pour atteindre un montant annuel de 5 millions d’euros. Nos locaux situés historiquement à Jambes ne nous permettaient plus de faire face à la demande de nos clients, notamment en matière de logistique et d’aménagement rationnel des lignes de production. »

Des équipements performants
« À Naninne, avec 17.000 m2 d’un seul tenant, nous avons pu redéployer nos outils de production de façon à améliorer notre productivité, avec le souci permanent d’adapter les postes de travail aux spécificités de notre personnel » nous explique Thierry Polet, responsable technique. « Nous avons également investi dans un complexe spécifiquement dédié à l’emballage de produits sensibles. Il s’agit d’un ensemble de locaux maintenus sous atmosphère et à température contrôlées. La propreté et la chaîne du froid sont ici garanties depuis l’arrivée des produits à conditionner jusqu’à leur réexpédition ; ce qui est critique dans le domaine alimentaire. Nous avons aussi acquis de nouveaux équipements lourds en tôlerie pour accroître notre potentiel en matière de montage électromécanique. »

De sous-traitant à partenaire industriel
« Si nos clients nous confient des travaux de sous-traitance, ce n’est pas seulement parce que le prix de notre main d’oeuvre est attractif ; c’est aussi parce qu’au fil du temps, nous avons pu enrichir nos prestations en termes de conseil, de gestion de la qualité et de la logistique, avec une grande flexibilité », nous confie Thibaut Sevens, responsable commercial et logistique. « De nombreux clients sont devenus pour nous de véritables partenaires, qui nous font
confiance depuis de nombreuses années. C’est le cas notamment de Materne-Confilux, de Schneider-Electric, Solinest, Priminfo, Lemmens, Schweppes, Galler chocolatiers… »

10ème employeur privé en province de Namur
Selon un classement publié récemment, L’Atelier se situe au dixième rang, en tant qu’employeur privé en Province de Namur. À ce titre, cette ETA
joue non seulement un rôle important sur le plan de l’économie sociale mais contribue également à la compétitivité et au maintien d’entreprises industrielles actives dans la région. Bref, un jeu gagnant pour toutes les parties…


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑