Wallonie

Publié le 23-01-2015 | c. p.

Lampiris lance un projet de thermographie mobile

Lampiris a démarré la phase pilote d’un projet de thermographie mobile dans certains quartiers des villes de Liège et de Hasselt, projet destiné à sensibiliser la population à la problématique de la performance énergétique des habitations. Pratiquement, un véhicule équipé de caméras à scanner thermique a sillonné les rues de Liège et de Hasselt dans le courant du mois de décembre afin de mesurer les déperditions énergétiques de quelques 5.000 habitations. Ce projet de thermographie mobile, qui constitue une première en Belgique, devrait rapidement être déployé dans d’autres villes du pays.

Des études récentes attestent que plus d’un million d’habitations sont mal isolées en Belgique. En 10 ans, les déperditions énergétiques qui en découlent constituent un manque à gagner en consommation équivalant à plus de 1,5 milliards d’euros et un dégagement perdu en CO2 de quelque 6 millions de tonnes!

2Dans ce contexte, Lampiris Isol – la filiale isolation de Lampiris – a lancé un vaste projet de sensibilisation de la population basé sur la technologie de la thermographie infrarouge. Pratiquement, un véhicule équipé de caméras thermographiques a sillonné certains quartiers d’habitations pendant la nuit afin de mesurer le taux de déperdition énergétique des façades. Les « thermogrammes » ainsi obtenus ont permis de détecter les pertes de chaleur, ponts thermiques, zones humides et autres points d’attention éventuels. Ces thermogrammes seront très prochainement mis à disposition des habitants par le biais d’un code qui leur donnera un accès exclusif et gratuit au cliché thermographique de leur propre façade ainsi qu’à son analyse sommaire et, le cas échéant, à quelques
recommandations de base.

En parallèle, Lampiris lance un « challenge intervilles » proposant aux citoyens de voter en ligne pour que la Thermo Car passe dans leur quartier. La  campagne est accessible sur le site web www.thermo-car.be et relayée sur différents médias sociaux.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑