Publié le 19-03-2015 | c. p.

De moins en moins de travailleurs se mettent en arrêt maladie

En 2014, les travailleurs se sont moins souvent portés malades que les années précédentes. Même si le taux d’absentéisme total s’est stabilisé l’année dernière, la durée moyenne des absences ne cesse d’augmenter au fil des ans. Ce constat ressort de l’étude annuelle sur l’absentéisme dans le secteur privé menée par le prestataire de services RH Securex, basée sur les données de l’absentéisme enregistrées par plus de 25 000 employeurs pour 250 000 travailleurs. Securex souligne qu’une diminution des absences pour cause de maladie ne signifie pas forcément qu’il y a moins de travailleurs malades. De plus, cette diminution pourrait entraîner, à terme, une augmentation des absences de longue durée.

Le nombre de notifications de maladie par travailleur atteint son niveau le plus bas en huit ans

L’étude de Securex révèle une forte diminution de la fréquence (- 8 % par rapport à 2013) des absences pour cause de maladie. En 2014, les travailleurs ont été en moyenne 1,01 fois absents pour cause de maladie ou d’accident privé, contre 1,18 fois en 2009, qui était l’année record. Le nombre de notifications de maladie par travailleur atteint ainsi son niveau le plus bas en huit ans.

On constate également une diminution un peu moins forte, mais néanmoins significative du pourcentage d’absents (- 4 %). Ce pourcentage est le nombre de travailleurs présentant au moins un jour d’absentéisme en 2014 par rapport au nombre total de travailleurs. En 2014, 51 travailleurs sur 100 ont été absents pendant au moins 1 jour, alors qu’on notait une progression permanente ces dernières années.

Pour la première fois depuis 2001, le nombre quotidien d’absences pour cause de maladie est stable, mais la durée moyenne continue d’augmenter


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑