Publié le 01-04-2015 | c. p.

Cobelba mise sur les matériaux alternatifs locaux

 

Sur le chantier des Jardins de Baseilles (Erpent), Cobelba, l’entreprise de construction promotrice du projet, teste cette semaine d e s matériaux alternatifs. Pour réaliser des murs de cloisonnements au sein d’une maison, c’est l’argile crue qui a été préférée aux blocs de terre cuite. Particularité de ce matériau : il est aussi local, vu qu’il s’agit de blocs d’argile crue issus de la briqueterie de… Wanlin.

L’entreprise namuroise Cobelba, responsable du projet d’éco-quartier à Erpent, donne sa chance à des matériaux alternatifs. Cette semaine, sur le chantier, on place des blocs d’argile crue commercialisés par Argibat. Objectif : proposer une alternative aux acheteurs, en cohérence avec le projet de cet éco-quartier.

Pourquoi utiliser l’argile crue ? « Ce qui nous a convaincu, ce sont les avantages de ce matériau », explique Etienne Lambilliotte, gestionnaire du chantier. «L’argile crue régule le taux d’humidité », explique Emmanuel Nonet, administrateur délégué d’Argibat. La mise en oeuvre est aussi facilitée. Pas de gaspillage de matériaux, pas de chute vu qu’il s’agit d’un produit naturel.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑