Publié le 19-04-2015 | c. p.

Collaboration entre Liège et le musée du Louvre

Dans le cadre de l’ouverture prochaine du CIAC, désormais dénommé BOVERIE, la Ville de Liège et le musée du Louvre ont décidé d’unir leurs efforts en matière de programmation artistique et de présentation des collections. Le Louvre s’engage dans cette collaboration pour une durée de 4 ans. Le cadre et les contours de cette collaboration sont actuellement en cours de discussion dans la perspective de la signature d’une convention-cadre à l’été 2015.

Le musée du Louvre s’engage auprès du BOVERIE dans une mission de direction artistique en vertu de laquelle il accompagnera la Ville de Liège dans l’accomplissement des deux volets suivants :
– la programmation de trois expositions d’envergure internationale à compter de 2016 (une par année, de 2016 à 2018), dont la première constituera l’expo-découverte du BOVERIE à partir du 5 mai 2016 ;
– l’élaboration du concept scénographique de cette première exposition.

Les origines de cette collaboration reposent sur les liens scientifiques et culturels qui unissent le Louvre et les musées de la Ville de Liège depuis de nombreuses années, en particulier entre Vincent Pomarède, conservateur général du patrimoine et directeur de la Médiation et de la programmation culturelle au musée du Louvre (anciennement directeur du département des Peintures au Louvre) et les équipes de la Ville de Liège.

Dans ce contexte, il s’agit également pour le Louvre de poursuivre sa politique de coopération internationale, en particulier avec les collectivités ou les établissements lui permettant de se rapprocher de ses publics. En effet, la Ville de Liège est actuellement engagée dans un ambitieux projet de valorisation de son patrimoine et, depuis son ouverture en décembre 2012, le musée du Louvre-Lens compte parmi ses visiteurs les plus fidèles de nombreux ressortissants belges qui en font la première nationalité étrangère en termes de fréquentation.

Le musée du Louvre entretient actuellement des relations avec près de soixante-cinq pays. Ces coopérations prennent plusieurs formes : organisation d’expositions, prêts d’oeuvres, accueil de délégations officielles, recherche, fouilles archéologiques, expertises sur un de ses domaines de compétences… La collaboration avec la Ville de Liège permet, outre l’exposition, d’offrir une expertise transversale sur les différents métiers du musée.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑