Publié le 12-05-2015 | c. p.

Un bon nom de site web : un enjeu fondamental pour l’entreprise

En 2014, plus d’un quart des entreprises belges ne disposaient pas encore de site web alors que près de 1,5 million de noms de domaine étaient enregistrés. Or, « le choix d’un site web bien nommé constitue à la fois un outil de visibilité et de personnalisation de l’entreprise mais aussi un véritable sésame pour exister et assurer sa présence sur internet », affirme le SPF Economie. Conscient de cet enjeu, il édite donc un guide pratique destiné aux entreprises et spécifiquement aux PME et aux starters : « Les noms de domaine : un enjeu fondamental pour les entreprises et les PME ».

A la Noël 2001, Milka, couturière en France, reçoit en cadeau un nom de domaine « milka.fr », qu’elle utilise pour publier une page web avec l’adresse et les heures d’ouverture de sa boutique. Mais quelques années plus tard, Kraft foods, titulaire de la marque de chocolat, lui réclame avec succès le nom de domaine. Moralité : il aurait mieux valu déposer comme nom de domaine « milkacouture.fr », par exemple !

Un bon nom de domaine est indispensable
Cette mésaventure illustre l’importance pour une entreprise d’être bien informée quant aux bonnes pratiques en matière de noms de domaine.

Pour rappel, un nom de domaine permet d’identifier un particulier, une entreprise ou une organisation sur internet. Il permet la recherche d’un site internet ou l’envoi de messages électroniques, sans devoir recopier une longue adresse IP. Pour une entreprise, le nom de domaine est incontournable pour assurer sa présence sur internet.

Un guide pratique
C’est pourquoi le SPF Economie édite un guide pratique qui détaille les différentes étapes de la procédure (du choix initial à l’enregistrement final, en passant par la vérification de la disponibilité et le choix du bureau d’enregistrement) et propose une série de conseils pratiques permettant aux entreprises de choisir un nom de domaine en toute connaissance de cause, par exemple :

–        choisir un nom de domaine pertinent, court et explicite ;
–        privilégier des extensions populaires et/ou géographiques utiles. 67 % des titulaires de noms de domaine « .be » étaient d’ailleurs, en 2014, de nationalité belge ;
–        enregistrer le nom de domaine pour une durée maximale ;
–        vérifier les échéances de renouvellement, etc.

Des aspects relatifs à la résolution de litiges ou à la cybercriminalité sont également abordés dans le guide.

Pour consulter la publication :
http://economie.fgov.be/fr/modules/publications/general/noms_de_domaine-enjeu_fondamental_pour_les_entreprises.jsp

Plus d’infos sur les noms de domaine :
http://economie.fgov.be/fr/entreprises/propriete_intellectuelle/noms_de_domaine/


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑