Lg-Verviers

Publié le 19-05-2015 | c. p.

ENGIE signe un partenariat avec WSL

ENGIE signe avec WSL un partenariat visant à permettre l’incubation par WSL de start-ups issues du groupe ENGIE. Par ailleurs, ENGIE pourrait proposer aux start-ups de WSL des partenariats commerciaux pouvant aller jusqu’à une prise de participation. Une première dans l’écosystème wallon des start-ups !

Suite au lancement en 2014 d’une démarche de stimulation interne de l’innovation, ENGIE développe des partenariats avec des incubateurs capables d’accueillir les start-ups du Groupe dans leur phase d’incubation. Les start-ups sélectionnées bénéficient dans l’incubateur d’un environnement privilégié favorable à leur développement. Avec cet accord, WSL devient le premier incubateur partenaire d’ENGIE en Belgique.

Après avoir développé des spin-off issus des activités spatiales de l’Université de Liège, WSL a rapidement étendu à l’ensemble de la Région ses services de soutien à la création et à la croissance durable de start-ups wallonnes actives dans les sciences de l’ingénieur. En 15 ans, WSL a accompagné la croissance de près de 100 entreprises. « Aujourd’hui, grâce à ce partenariat avec ENGIE, WSL passe à l’incubation de spin-out, des projets issus de grands groupes industriels. Une première en Belgique », se réjouit Agnès Flémal, Directeur général de WSL.

WSL apportera son expertise et un ensemble de services (hébergement, salles de réunions…) et de prestations d’appui à ces jeunes start-ups (mise en réseau, coaching méthodologique, accès aux financements, formations…). De son côté, ENGIE mettra en place un accompagnement spécifique de nature à accélérer leur croissance et favoriser le développement de partenariats business.

Jean-Louis Blanc, membre du Comité exécutif d’ENGIE et Directeur Commercial, Innovation et Nouveaux Métiers souligne que « dans le cadre de ce partenariat avec WSL, ENGIE apportera toute sa contribution à l’écosystème belge de l’incubation, qui est très dynamique. Ce partenariat va permettre de construire et de développer avec des start-ups innovantes les offres nouvelles qu’attendent les consommateurs pour accompagner la transition énergétique ».

Les premiers projets devraient entrer en incubation dans le courant du premier semestre 2015.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑