Publié le 22-03-2017 | Vincent Royer

HEC Liège : une enquête sur les fondations belges montre les changements depuis 2002

Selon une enquête réalisée par la chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement social de HEC Liège, les fondations sont plus nombreuses et les fondateurs plus fréquemment jeunes.

Depuis la loi de 2002, le nombre de fondations publiques a explosé en Belgique, passant de 298 à 573 en 13 ans. Sur la même période, 1178 fondations privées (statut datant justement de cette loi) ont été créées. Amélie Mernier, doctorante au Centre d’Economie sociale (HEC Liège) et Virginie Xhauflair, professeur à HEC et titulaire de la chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement social, ont établi un panorama chiffré du secteur des fondations en Belgique, répondant à diverses questions : répartition sur le territoire, domaine d’intervention, âge des fondateurs, etc.

22% des fondations belges se trouvent en Wallonie, contre 38% en Flandre et 40% à Bruxelles. L’art et le patrimoine voient le plus de fondation leur être dédiés. Vient ensuite l’action social, suivie de la santé & recherche médicale. Sur l’ensemble des fondations belges, 82 ont déposées leurs comptes à la banque nationale de Belgique, comptabilisant 2,9 milliards d’euros en actifs en 2015. Ces 82 fondations sont toutes des grandes fondations – autrement dit, les seules qui soient obligées de déposer leurs comptes annuels auprès de la BNB. En termes d’emploi, ce sont 7508 équivalents temps pleins, dont 90% sont concentrés dans les fondations d’utilité publique (FUP.)

En plus de statistiques couvrant l’ensemble des fondations belges, une enquête a été menée auprès de 227 d’entre elles, soit 20%. Celle-ci a permis à Amélie Mernier et Virginie Xhauflair de se rendre compte d’une évolution dans l’âge des fondateurs : depuis 2003, 65% d’entre eux ont moins de 65 ans, contre 49% auparavant. Le nombre de fondations créées par des groupes d’individus a lui doublé, passant de 17 à 39%.

L’enquête couvre encore bien d’autres aspects, et peut être consultée sur le site de la chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement social de HEC Liège.

image : Amélie Mernier (à gauche) et Virginie Xhauflair (à droite)


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑