Publié le 14-01-2014 | Jacqueline Remits

Coris BioConcept : de nouveaux développements pour stopper les parasites… et la concurrence

Sans titreEn 1996, alors qu’il vient d’atteindre la quarantaine, Thierry Leclipteux, biologiste, décide de créer son entreprise. Avec trois autres investisseurs, il fonde la société Coris BioConcept. « Au début, l’entreprise était située à la maison, se souvient-il. La production était réalisée dans l’entreprise d’un ami. Le tout était conditionné dans la cuisine et mes enfants collaient les étiquettes!»  En 2000, deux pièces sont aménagées en bureau et laboratoire de production et deux personnes sont engagées, un technicien de production et un pharmacien d’industrie. En 2002, la société déménage dans le parc scientifique Créalys de Namur. En 2005, nouveau déménagement dans un bâtiment plus vaste. En 2011, le département R&D déménage des Facultés de Namur dans un bâtiment autonome situé dans le Parc. La société développe, produit et commercialise des tests de diagnostic rapides.

Le premier test commercialisé en 1996 permettait la détection d’un virus entérique chez l’enfant. Il a été suivi par des tests de détection de pathologies respiratoires. « Les tests développés se basent sur la méthode de l’immunochromatographie, directement dérivée des tests de grossesse.»  Si Coris BioConcept développe principalement des gammes de produits ciblées sur les pathogènes, depuis quelques années, elle réalise également des tests sur-mesure tant pour des clients belges qu’étrangers. « Ainsi, nous avons mis au point un test spécifique pour l’armée française et la société Exxon.»  La rapidité et la fiabilité de ces kits de diagnostic sont reconnues et la gamme de produits s’étoffe constamment, tout comme l’équipe de recherche et développement, soit aujourd’hui 9 personnes. « Nous avons été aidés financièrement par la Région wallonne et des programmes européens, ainsi que par l’Awex. Nous nous sommes fortement développés à l’exportation. Celle-ci représente 80 % de notre chiffre d’affaires. Aujourd’hui, nous sommes présents dans plus de 70 pays.»

 

Croissance régulière et projet de développement

A plusieurs reprises, Coris BioConcept a saisi l’opportunité de rentrer dans des programmes de recherche européens. « C’est une manière de s’intégrer dans des réseaux avec d’autres entreprises et centres de recherche. Dans ces programmes, nous avons réalisé deux produits commercialisables. Pour certains programmes, nous développons des produits avec lesquels nous savons que nous ne ferons pas de chiffre d’affaires. Cela peut être des kits de diagnostic à destination de l’Afrique dont on sait qu’il n’y aura pas de retour financier. Evidemment, les technologies développées sont finalement utilisées pour d’autres produits.»  Depuis trois ans et demi, la société a investi dans un important projet de développement d’une plate-forme technologique, financée dans le cadre du pôle de compétitivité BioWin et d’un projet européen. « Nous développons le projet d’une plate-forme technologique en partenariat avec Wow Technology et pour lequel nous avons reçu plus d’un million d’euros», se réjouit Thierry Leclipteux. Nous finalisons maintenant les premières applications avec cette technologie microfluidique. C’est un changement technologique radical avec de nouvelles applications qui nous permettront de lutter davantage contre la concurrence de plus en plus féroce.»  Depuis sa création, Coris BioConcept connaît une croissance régulière. « Nous avons peu ressenti les effets de la crise.»  La société emploie 23 personnes pour un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros en 2012, dont 30 % sont réinvestis dans la R&D.

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑