Publié le 19-02-2014 | c. p.

Les innovations du génie mécanique: un énorme potentiel en Wallonie

Depuis sa création en 2007, le Pôle MecaTech, pôle de compétitivité en génie mécanique, a soutenu plus de 70 projets innovants et porteurs d’avenir en Wallonie. En s’appuyant sur des réseaux combinant PME, grandes entreprises, universités et centres de recherche, le Pôle a pu faire du génie mécanique, un secteur d’excellence. Aujourd’hui, les résultats riment avec création d’emploi et d’activités au travers de l’innovation.

 

UN INVESTISSEMENT DE 217.6 MILLIONS D’EUROS

hqdefault

Jacques Germay

Concrètement, depuis 2007, les 74 projets impliquant 224 acteurs ont engendré un investissement total de 217.6 Mio EUR dont 143.9 Mio EUR d’aides. « De nombreux acteurs participent à plusieurs projets du Pôle, ce qui représente un total de 421 participations à des projets, explique Jacques Germay, Directeur général du Pôle MecaTech. Cela démontre que le réseautage est un succès, aussi bien à l’intérieur des projets qu’entre les différents projets. »

Jean-Claude Marcourt, Ministre de l’Economie : « Le génie mécanique constitue un secteur dans lequel la Wallonie est experte. Les qualités wallonnes de précision, fiabilité et rapidité dans l’électromécanique ont conduit les ingénieurs de la région à en faire un secteur d’excellence. »

DES RÉSULTATS CONCRETS 

Le Gouvernement wallon attend du Pôle qu’il soit une force d’entraînement pour l’ensemble du secteur du génie mécanique. Près de sept ans après sa création, la mise en réseau des acteurs du génie mécanique en Wallonie est un succès. Le Pôle a pu attirer des entreprises performantes puisque les entreprises qui sont membres de MecaTech ont vu leur valeur ajoutée s’accroître de 40% en dix ans et cela malgré la crise, alors que la valeur ajoutée du secteur n’a pas progressé. Leur emploi a augmenté de plus de 20% quand l’ensemble du secteur a vu son chiffre diminuer de 10%.  La création d’emploi est donc associée à un accroissement de productivité. Par ailleurs, les entreprises participantes ont une valeur ajoutée de 905 millions d’euros, ce qui représente la moitié de celle de l’ensemble du secteur hors sidérurgie et un emploi de près de 10.000 personnes pour près de 26.000 pour le secteur.

LE PÔLE SUR LES RADARS INTERNATIONAUX

Le Pôle MecaTech est maintenant sur les radars internationaux avec un arc fort qui s’étend des Pays-Bas au Pays Basque. Un arc qui s’ouvre depuis peu vers l’Amérique du Nord. Depuis Janvier 2014, le Pôle a permis de concrétiser une étude en partenariat étroit avec le MIT, Massachusets Institute of Technology, dont l’expertise est mondialement reconnue, dans une démarche de développement et de synergie technologiques autour des applications de la supraconductivité. « La pile du futur est en route. C’est un superbe exemple de ce que le Plan Marshall apporte à la Wallonie : des applications technologiques uniques au monde testées en Wallonie par nos industriels et universitaires afin de répondre à des problèmes concrets de société tels que la compétitivité des entreprises et le pouvoir d’achat du citoyen. La révolution industrielle est de nouveau en marche en Wallonie » a conclu le Ministre Marcourt.

LE PÔLE MECATECH EN BREF

MecaTech est un des 6 Pôles de Compétivitité. Il soutient des projets qui visent à développer des « systèmes fonctionnels » innovants (machines, équipements industriels ou produits de consommation) qui s’articulent notamment autour des matériaux et surfaces du futur, des microtechnologies ou encore de la maintenance intelligente.

Le génie mécanique permet de développer des « systèmes fonctionnels » (machines, équipements industriels ou produits de consommation) ainsi que des processus industriels et des services associés.  Il couvre de nombreux champs applicatifs (construction, énergie, automobile, machines et équipements, etc.) et s’appuie sur un socle varié de connaissances et savoir-faire scientifiques et technologiques (matériaux, nanotechnologies, technologies de mises à formes, outils de simulation, mécatronique, opto-électronique, introduction de matières organiques, biomimétisme…).


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑