Publié le 15-10-2014 | c. p.

Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat : Belourthe, Stûv et Captel parmi les lauréats

Ce 15 octobre se tenait la Cérémonie de remise du Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat. Cinq lauréats wallons ont été désignés par un jury présidé par Jacques Pélerin et composé d’entrepreneurs, de partenaires et d’experts issus des milieux économique, académique et financier.

Les lauréats par catégorie sont les suivants :

Catégorie STARTER – Laurent Pestiau – Faciliteam
Agé de 44 ans, Laurent est ingénieur commercial. Il a créé sa société, Faciliteam, plateforme de services spécialisée dans les interventions et la maintenance, les petits travaux et le dépannage des bâtiments dans le segment BtoB. Il est passé de 6 à 12 emplois en 1 an. Son idée est innovante et concilie métiers classiques et nouvelles technologies. www.faciliteam.be

Catégorie REPRISE – Gérard Pitance et Jean-François Sidler – Stûv
Gérard Pitance, designer industriel, a repris l’entreprise dont il était administrateur délégué depuis 1984 avec Jean-François Sidler, ingénieur commercial qui en était directeur général depuis 2005. Ils avaient déjà insufflé beaucoup de modernité dans cette PME (design, énergies renouvelables). Depuis la reprise, ils ont ouvert un show room à Paris, une filiale au Canada et repris la société Pulp. L’entreprise compte 120 salariés et 70% du chiffre d’affaires est à l’exportation. www.stuv.com

Catégorie CROISSANCE – Vincent Crahay – Belourthe
Ingénieur en technologie agroalimentaire, Vincent a débuté son parcours professionnel à Chaudfontaine Monopole, ensuite chez Mio, puis Nestlé. En 2005, Nestlé annonce la fermeture d’Hamoir pour délocaliser l’usine: 130 emplois sont en jeu. Il décide alors de réaliser un management buy-out et crée Belourthe en 2006. Il s’agit d’une entreprise de production et d’exportation de céréales et particulièrement les céréales infantiles Baby Food: NINOLAC. Il emploie actuellement 75 personnes. www.belourthe.be

Catégorie FEMME ENTREPRENEURE – Anne Dimmers – Captel
Anne Dimmers, à la tête de 4 sociétés, se décrit comme une autodidacte entrepreneure depuis 33 ans dans le secteur des call centers. Captel et Captis sont des entreprises qui assurent la gestion d’appels comptent 125 collaborateurs. Dans un secteur particulièrement difficile, Anne réussit à maintenir l’emploi en Wallonie et offre des conditions de travail respectueuses du bien-être de ses collaborateurs. www.captel.be

Catégorie DEVELOPPEMENT DURABLE – Franck Mestdagh – D’Ici 
Franck a le souci de la relocalisation de l’économie, la réduction des nuisances environnementales, la sécurité alimentaire et la santé publique. Il a donc décidé de créé une grande surface de produits alimentaires locaux. Il s’agit d’un projet collectif et participatif qui vise à promouvoir les produits locaux dans une filière circuit court. Une première surface a ouvert en 2013 à Naninne avec potager attenant et l’ambition d’ouvrir des surfaces franchisées. Franck , issu d’une famille d’entrepreneurs avec laquelle il a connu ses premières expériences, ne manque pas d’ambition. www.d-ici.be

Pour Vincent Bovy, Directeur général de l’Agence de Stimulation Economique, « Cette 7ème édition témoigne du bouillonnement wallon en termes de développement d’activités: des dossiers remarquables, des entreprises de secteurs variés, des personnalités enthousiasmantes. Bref, une formidable vitrine pour l’entrepreneuriat wallon !»

Au niveau des participations au GPWE, relevons que 61% ont été déposés dans la catégorie « Starter », 28% dans la catégorie « croissance » et 11% dans la catégorie « reprise ». 31 entreprises ont postulé pour le prix du développement durable et 29 femmes au prix de l’entrepreneuriat féminin.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑